l’Entre-temps: un nouvel horizon d’innovation

Une chronique parue dans Les Echos en novembre 2020. 2eme confinement.

Innovation durable : Entre-temps.

Considérons, le temps d’un article, les bouleversements et enjeux planétaires, collectifs et individuels, comme un entre-temps. Entre-temps, du monde d’avant au monde d’après.

Il est à échéance dans 10, 20, 30 ans, peut-être. Une dimension temporelle tangible : l’âge de vos enfants ; le votre ; la mémoire de votre parcours sur une tranche de vie ; le développement de votre carrière ;  la durée de votre emprunt immobilier ; la construction de votre famille ; …Une dimension temporelle sur laquelle nous savions nous projeter dans des avenirs souhaitables.

Si le temps cadencé par la production et l’idée de progrès sont obsolètes, les nouveaux mots d’ordre, flexibilité et agilité, privilégient le présent immédiat. L’instantanéité du digital et les flux tendus du marché mondialisé dictent nos rythmes de vie. L’emprise en temps réel des réseaux sociaux efface la notion de durée. Nous comprimons le temps, dans une frénésie d’accélérations techniques. Le zapping entre nos vies personnelles, professionnelles, sociales et citoyennes, nous désynchronise. Sans perspective, dans l’urgence généralisée, nous voulons tout, tout de suite. Il faut s’adapter, faire vite ou accepter de disparaître.

20 ans est un horizon lointain, incertain et imprévisible pour la majorité des entreprises. Mais, face à la violente précarité du présent et au catastrophisme éclairé de l’incertitude d’un futur, l’innovation et la transformation sont les deux faces d’un seul et même impératif collectif : celui d’une mutation en profondeur. L’innovation durable, de nature à durer longtemps, est à activer dès maintenant. C’en est fini de l’innovation jetable !

Le changement d’horizon d’innovation, celui de l’Entre-temps, nous ouvre des voies innovantes en rupture, des bifurcations possibles. Il réconcilie l’objectif de pérennité de l’entreprise et sa reconstruction d’une façon socialement et écologiquement responsable. Dimension sensible, le temps remet naturellement l’homme au centre des décisions. Systémique, l’innovation durable est partie prenante des équilibres de l’écosystème dont la survie dépend. Elle est la force motrice d’une histoire nouvelle à faire advenir.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close