Les Propositions – 1

Faire de la France un champion international de la robotique et des systèmes intelligents.

Les propositions ont été formulées dans un état d’esprit frugal d’insertion de la robotique au sein de dispositifs existants. Il ne s’agit pas de lancer un grand plan robotique, mais bien de stimuler et développer les dynamiques territoriales exemplaires, en nous appuyant sur nos forces et en articulation à un niveau national et international. Passer d’un foisonnement d’initiatives à la coopération stratégique des différents acteurs.

Proposition N°1 : Les 18 filières stratégiques de la France, moteur du développement de champions robotiques nationaux, accélérateurs de leur transformation.

Il s’agit d’insérer la robotique française dans des dynamiques nationales et internationales positives dans lesquelles elle doit trouver sa place. Il fait sens de définir les axes stratégiques de la robotique nationale à partir d’une analyse des besoins d’innovations et des feuilles de route des différents Comités Stratégiques de filières Français (CSF). Aux croisements de la RDI, l’entrepreneuriat, l’industrie et les talents, la stratégie robotique nationale est ainsi au service de la compétitivité, l’innovation et l’accélération de la transformation de ces filières leaders. C’est aussi une dynamique de coopération et d’engagement partagé de nos grands groupes et entrepreneurs champions à la conquête de leaderships mondiaux.

A partir d’une analyse des enjeux, besoins d’innovations et des feuilles de route des différents Comités Stratégiques Français (CSF), proposer une politique robotique innovante, axée sur l’accompagnement et l’accélération de cycles durables d’innovations et de transformation de ces filières.

18 Comités stratégiques de filière ont été mis en place : Aéronautique, Agroalimentaire, Automobile, Bois, Chimie et Matériaux, Eau, Ferroviaire, Industries pour la construction, Industries électroniques, Industriels de la mer, Nouveaux systèmes énergétiques, Industries et Technologies de santé, Mines et métallurgie, Mode et Luxe, Nucléaire, Transformation et valorisation des déchets, Infrastructures du numérique et Industries de sécurité.

Que la robotique soit nommée ou pas dans les feuilles de route, pour chacune de ces filières, les technologies robotiques sont d’une portée majeure et stratégique, sur le court, moyen et long terme :

  • La robotique est tout d’abord un axe d’automatisation et d’optimisation des processus de production existants.
  • A moyen et long terme, les technologies robotiques s’intègrent à des systèmes qui viennent transformer les filières dans leurs processus, business modèles et organisations.

Pour l’industrie agro-alimentaire, les enjeux sont très similaires à ceux de l’industrie manufacturière mais avec des métiers différents (découpe de viande, pas de métal, par exemple) et des contraintes de normes spécifiques (chaîne du froid, hygiène, etc). En amont de cette filière, l’agriculture a besoin de technologies pour une meilleure gestion des sols, la réduction des intrants, la diminution des tâches pénibles. Les besoins identifiés pour lesquels la robotique est une réponse vont de la détection des maladies, au désherbage mécanique, la pulvérisation, l’aide au portage et à la récolte… L’arrivée des drones professionnels dans des applications de sécurité, surveillance, et maintenance élargit les contours de l’industrie aéronautique et transforme les métiers des filières d’infrastructures. Les progrès en vision – « sensitivité » – machine (capteurs – caméra – IoT) et en traitement de l’image et de la donnée (IA) couplés à une prolifération des datas issues des captations d’IoT et robots, permettent le développement d’applications et de services nouveaux : diagnostics ; surveillance ; sécurité ; traçabilité ; Réalité augmentée qui viennent transformer les métiers de la santé, les business modèles de la transformation et valorisation des déchets, etc. Les services de géolocalisation , maintenance prédictive , gestion des flux en « temps réel » …viennent transformer les métiers de l’Industrie et du transport, de l’agriculture, … La robotique peut également s’inscrire en “nouvelle thématique d’un programme d’excellence opérationnelle” dans le cadre de la filière France Chimie.

Proposition N°2 : L’intégration

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close